clickhere

Bonne nouvelle, un énorme gisement d'Hélium vient d'être découvert en 2017 en Tanzanie par une entreprise de prospection Norvégienne (Helium One)
Il s'agit d'une réserve de plus de 1.5 milliards de m3 découvert dans la vallée du Rift.
Ce seul gisement pourrait assurer à lui seul, la consommation mondiale pour les 10 prochaines années.
Il s'agit d'un gisement mélangé à de l'azote, mais à des concentration très élevées de l'ordre de 10%, contre 0.05% dans les réserves de gaz naturel qui sont les principales sources d'approvisionnement de ce gaz rare.

Le principal pays producteur est aujourd'hui le Qatar, mais cette découverte tombe à point nommé dans un contexte politique compliqué au Qatar.


L’hélium est aujourd’hui  fréquemment utilisé pour le gonflage des ballons publicitaires, les lâchés de ballons et  la photographie aérienne.

L’hélium est un gaz neutre, sans danger, si l’on respecte les consignes d’utilisation. L’hélium est vendu en conditionnement pressurisé par différents industriels, tels que Air Liquide ou Air Products. La pression interne d’une bouteille d’hélium varie entre 200 et 300 bars, ce qui est considérable. Un bar étant environ l’équivalent de 1 kg, cela signifie que la pression au cm2 est de 200 à 300 kg !

Il existe de nombreux formats de bouteilles d’hélium, citons les plus courantes : B10, B20, B30, B50, X10, X20.  Les bouteilles Helium sont vendues en bouteilles de 15 litres, 20 litres, 30 litres ou 50 litres d’hélium pressurise. Pour connaitre le volume en hélium de chaque format, il suffit de multiplier la pression interne de la bouteille par sa contenance : ainsi une bouteille de 50 litres à 200 bars (50x200) représente à pression ambiante, un volume d’hélium pur d'environ 9m3 (de quoi gonfler 800 ballons latex de 30 cm).

Depuis peu, il existe des bouteilles d’hélium, pressurisées à 300 bars. Les bouteilles sont plus petites donc moins lourdes et contiennent à volume égale,  plus d’hélium. Air product  est le premier industriel à avoir développé cette technologie de pressurisation sur les bouteilles d’hélium. Le résultat est  une réussite : un bouteille de 20 l à 300 bars, représentant un volume de 5 m 3 ,  pèse moins de 25 kg.

Saviez vous que l’Hélium est le deuxième élément le plus léger de l’univers ?

L’hélium est le principal composant des étoiles, après l'hydrogène : pratiquement tout l'hélium qui est produit, est le résultat de la fusion nucléaire (La fusion nucléaire (dite parfois thermonucléaire) est, avec la fission, l'un des deux principaux types de réactions...) de l'hydrogène dans les étoiles.

Sur Terre , l’Hélium est créé par la désintégration radioactive d'éléments plus lourds : les particules alpha sont des noyaux d'hélium produits par la désintégration de l'uranium  dans des concentrations allant jusqu'à 7 % par volume.

 L’Hélium est extrait essentiellement du gaz naturel par un procédé de séparation à basse température appelé distillation De numéro atomique 2, l’Hélium ouvre la série des gaz nobles dans le tableau périodique des éléments. Son point d'ébullition est le plus bas parmi les corps connus, et l’Hélium n'existe sous forme solide qu'au-dessus d'une pression de 25 atmosphères.

L'hélium existe en abondance dans l'atmosphère du Soleil (d'où l'origine de son nom : Helios), mais ne se trouve qu'à l'état de traces dans l'atmosphère terrestre. Il n’est donc pas extractible à partir de l’air que nous respirons

On le trouve sous forme fossile dans des poches de gaz naturel des gisements pétroliers dans certaines régions des USA, d'Algérie et de Pologne et aujourd'hui de Tanzanie et du Qatar.

Gaz extrêmement léger (densité = 0,14, c’est-à-dire 8  fois plus léger que l’air que nous respirons) et volatile, iI est incolore, inodore, ininflammable et complètement inerte.

L’Hélium n'entretient pas la vie, et peut provoquer la mort si il est inhalé à trop forte dose . Il est important de respecter les consignes d’utilisation lors de son utilisation

 L’Hélium intervient dans de nombreuses applications :

    * pressurisation de réservoirs cryogéniques spatiaux ;
    * refroidissement des aimants d'appareils IRM ;
    * gonflage de ballons publicitaires ou lâché de ballons latex ;
    * détection de fuites ;
    * supraconductivité.


Air Products, premier fournisseur d’hélium commercial au monde, offre la garantie d’un service fiable et spécialisé auprès de ses clients. Air Products s’est forgé au cours des années une réputation de précurseur dans le domaine des gaz et des bouteilles destinées au gonflage des ballons d’hélium.

La gamme unique de bouteilles Balloonium  rend désormais la manipulation des bouteilles d’Hélium pour ballons plus sûre, plus facile et plus économique.

Que ce soit pour gonfler les ballons d’une réception, composer des bouquets de ballons ou décorer une salle pour un évènement promotionnel ou important, les bouteilles d’hélium pour ballons d’air Products représentent la solution qu’il vous faut.

Et avec jusqu’à 50% de gaz en plus,  les bouteilles d’hélium à ballons 300 bar, plus légères et plus petites que celles que propose normalement cette industrie peuvent vous faire faire des économies en temps et en argent.

Cependant, les produits Ballonium ne sont pas constitués d'Hélium pur, il s'agit d'un mélange de 70% d'helium et de 30% d'azote, gaz beaucoup plus lourd. C'est la raison qui a orienté nos choix d'approvisionnement vers AIR LIQUIDE dont les produits garantissent une teneur en hélium supérieurs à 99%.

Nous possédons de plus une équipe d’experts en matière d’hélium pour ballons, disponible pour vous conseiller sur le type de bouteilles dont vous aurez besoin (en fonction de évènement à couvrir) , pour vous aider à passer commande et veiller à ce que vous receviez votre gaz pour ballons en temps voulu.
Vous pouvez obtenir votre hélium pour ballons soit en le récupérant auprès de l’un de nos dépositaires , soit, pour de plus grosses commandes, par le biais de notre service de livraison et d’hélium pour ballons.

En Décembre 2018, Air Liquide premier distributeur mondial d'hélium, annonçait une nouvelle hausse importante du prix de l'hélium à compter de 2019.

Dans leur lettre justificative de ces hausses, voici ce que disait Air Liquide:

"l’hélium que nous vous fournissons provient de sources situées au Qatar et est transporté jusqu’en France par voie maritime sous forme liquide en iso-conteneurs.

L'embargo du Qatar par les pays voisins en juin 2017 avait obligé le Groupe Air Liquide à modifier ses schémas logistiques et à utiliser le port de Salalah situé dans le Sultanat d’Oman comme étape intermédiaire pour le transit de tous ses iso-conteneurs d’hélium liquide.

Par ailleurs lorsque le cyclone Mekunu a frappé la région d’Oman le 25 mai 2018, l'activité hélium a également été considérablement perturbée, ce qui a entraîné pour cette filière des surcoûts très importants.

En outre, la disparition annoncée du BLM dans les prochaines années (Bureau of Land Management, réserve stratégique américaine qui faisait office de première source mondiale), une maintenance importante de la source Exxon prévue en 2019, et le retard du démarrage d’une nouvelle source au Qatar ont également participé à rendre le marché extrêmement tendu.

Dans ce contexte, la dernière enchère organisée le 31 août 2018 par le BLM (qui publiait chaque année un indice suivi par toutes les sources mondiales pour fixer leur prix de vente aux gaziers) a porté le prix de l’hélium brut de 119 à 280 $/Mscf (en unités européennes : 3.6 €/m3 en 2017 devenu 8.45 €/m3 en 2018), entraînant un renchérissement important du prix des sources.

Aussi nous sommes dans l’obligation de répercuter à nos clients une partie des hausses de coût que nous subissons en augmentant le prix des produits que nous vous livrons.